THE SECRET L WORLD
Bienvenue a vous ..Envie de vous faire de nouvelles amies et bien n'hésitez pas a nous rejoindres n'oublie pas de remplir la chartre et le petit questionnaire afin qu'on ce connaissent mieux...Au plaisir de vous lire...Calypso Poets
N'oublier pas de voter pour le forum..merci




 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Breaking news part 3

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 32075
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 48
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Un nouveau président pour une Halde en fin de (courte) vie   Dim 12 Déc - 10:51

Un nouveau président pour une Halde en fin de (courte) vie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Alors que l'institution risque de disparaitre avec la création du Défenseur des droits, l'Elysée propose en remplacement de Jeannette Bougrab, entrée au gouvernement, de nommer Eric Molinié... (Gay, Halde, Jeannette Bougrab, Eric Molinié)

Elle avait promis de se battre «comme une tigresse». Elle a fini par partir au bénéfice du remaniement ministériel et après seulement quelques mois de présidence de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde).

ERIC MOLINIE A LA PLACE DE JEANNETTE BOUGRAB

Jeannette Bougrab a donc rejoint le secrétariat d'Etat à la Jeunesse et à la Vie associative rattaché au ministère de Xavier Bertrand. Le poste était vacant depuis et on s'ttendait même à ce qu'il reste vacant compte tenu du devenir incertain de la haute autorité.

Mais, le président Nicolas Sarkozy vient proposer de nommer Eric Molinié à la tête de la Halde, annonce faite jeudi par l'Elysée. Déjà choisi par Nicolas Sarkozy pour siéger au sein du collège de la haute autorité, Eric Molinié en était l'un des vice-présidents depuis septembre. Ancien président de l'Association française contre les myopathies (AFM) et actuel vice-président de l'Association des paralysés de France (APF), Eric Molinié pourrait être le dernier président de la jeune institution.

LA HALDE EN FIN DE (COURTE) VIE

Voulue et créée par Jacques Chirac, son successeur Nicolas Sarkozy pourrait devenir le fossoyeur de l'institution. Les associations avaient déjà alerté l'opinion publique et les autorités sur ce danger (article), en passe d'être concrétisé au printemps prochain si l'on en croit François Fillon. Dans son récent discours de politique générale, le Premier ministre a confirmé le champ d'action du Défenseur des Droits qui absorberait la Halde notamment.

Et cette disparition ne fera pas que des mécontents Elle dérange les employeurs, intervenant majoritairement dans le champ de l'emploi. Elle dérange les réactionnaires et conservateurs, notamment les élus de la Droite populaire, en raison des interventions de l'autorité dans le champ des discriminations liées à l'orientation sexuelle ou touchant au droit des femmes comme au principe de non discrimination liées aux origines. Elle dérange enfin l'exécutif, la majorité parlementaire aurait peu gouté les interventions successives et publiques de la Haute autorité dans plusieurs dossiers politiques, notamment l'avis négatif sur les tests ADN aux candidats à l'immigration.

Nommée en mars dernier à la tête de la haute autorité (article), Jeannette Bougrab avait fait part de son souhait que la Halde demeure indépendante. Sa gestion de la haute autorité n'aura pas été sans heurts si l'on en croit les propos rapportés d'employés de l'institution.

Sur la forme, une commission de l'Assemblée nationale et une autre du Sénat doivent encore se prononcer sur la nomination d'Eric Molinié qui devrait en toute logique aboutir dans les prochains jours.

[MISE A JOUR 09/12/2011] Les commissions des Lois de l'Assemblée et du Sénat ont donné leur feu vert hier à la nomination à la tête de la Halde d'Eric Molinié.

VIDEO PLUS

Un spot TV de la Halde, l'épisode Orientation sexuelle et emploi - Série «Flagrants délits»

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
envoyé par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 32075
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 48
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: USA : déclarations contradictoires sur une possible suppression de DADT   Dim 12 Déc - 10:47

USA : déclarations contradictoires sur une possible suppression de DADT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La Maison Blanche espère toujours revenir avant la fin de l'année sur l'interdiction faite aux gays de servir dans l'armée mais le secrétariat à la Défense n'y crois plus et les républicains résistent... (Gay, USA, Armée, DADT)

La multiplication des déclarations sur le sujet de la levée de l'interdiction faite aux gays de servir dans l'armée ces derniers jours continue à entretenir l'incertitude.

LA MAISON LANCHE OPTIMISTE. LE SECRETAIRE A LA DEFENSE PESSIMISTE

Rejetée au Sénat américain en septembre dernier, l'abolition de la doctrine Don't ask, Don't Tell (DADT - Ne pas Demander. Ne pas Dire) conduisant au renvoi de l'armée des lesbiennes et gays dont l'orientation sexuelle serait révélée paraissait fortement compromise avec la majorité républicaine acquise lors des dernières élections à mi-mandat et qui doit siéger dès le 2 janvier.

Toutefois, la Maison Blanche semble déterminée à tout faire pour que DADT soit supprimée avant la fin de l'année. Sur le sujet, Robert Gibbs, le porte-parole de Barack Obama, a affirmé mercredi que la suppression de l'interdiction était «très très proche» affirmant que le Président s'impliquait pour obtenir du Congrès un tel vote. Le président démocrate de la commission de la Défense du Sénat, Carl Levin, a rejoint cette analyse affirmant qu'il avait bon espoir de réunir les 60 voix sur 100 nécessaires à une telle modification.

Ces déclarations contrastent nettement avec celle du secrétaire à la Défense, Robert Gates, qui s'était déclaré en début de semaine pessimiste concernant le vote du Sénat. «Je dois dire que je ne suis pas particulièrement optimiste sur leur capacité à le faire. J'espère qu'ils le feront» a-t-il déclaré devant des marins.

PROCEDURES JUDICAIRES EN COURS

Cette promesse de campagne de Barack Obama qui n'a toujours pas été adopté par la voie législative pourrait être acquise par celle judiciaire, plusieurs procédures fédérales sont en cours et la cour suprême étant aussi saisie du sujet. Toutefois, le camp démocrate plébiscite une approche législative pour revenir sur cette doctrine datant de 1993.

Issue d'un compromis de l'administration Clinton avec les conservateurs, l'application de cette doctrine aurait conduit à la démobilisation de près de 14.000 soldats du seul fait que leur homosexualité ait été découverte selon le Servicemembers Legal Defence Fund (Réseau de défense juridique des militaires), association de militaires homosexuels.

Aujourd'hui aux Etats-Unis, 65.000 militaires homosexuels seraient concernés par cette doctrine. Le Canada, l'Australie, l'Afrique du Sud, l'Uruguay, Israël ou de la Grande Bretagne ont explicitement indiqué que l'orientation sexuelle n'était pas une cause d'exclusion au sein de leurs forces armées.

[MISE A JOUR 10/12/2010] Le Sénat a repoussé cette nuit tout nouveau vote du projet de loi de finance du Pentagone dans lequel figure les dispositions abrogeant DADT. Le président Barack Obama s'est dit «extrêmement déçu» par ce vote de blocage causé, selon lui, par des sénateurs soucieux de maintenir l'interdiction faites aux lesbiennes et aux gays de servir dans l'armée.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 32075
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 48
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Le gouvernement tchèque justifie l'usage d'un ''test d'excitation'' sur les demandeurs d'asile homosexuels   Dim 12 Déc - 10:46

Le gouvernement tchèque justifie l'usage d'un ''test d'excitation'' sur les demandeurs d'asile homosexuels

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'épreuve pour les migrants homosexuels consiste à mesurer l'absence d'excitation sexuelle au niveau du pénis lors de visionnages de films pornographiques hétérosexuels ! (Gay, République Tchèque, Homophobie)

L'Agence européenne pour les Droits Fondamentaux (FRA) a pour objet de fournir aux institutions et autorités compétentes de l'Union et des États membres, lorsqu'ils mettent en ouvre le droit communautaire, une assistance et des compétences en matière de droits fondamentaux, et de les aider à prendre des mesures et à définir des actions appropriées.

Elle vient d'épingler dans un rapport plusieurs pays européens pour des pratiques et législations discriminantes. Notamment, la République Tchèque est visée, FRA révélant un usage dégradant et contraint d'un pseudo test visant à prouver l'homosexualité, ou à l'inverse le mensonge, de demandeurs d'asile homosexuels.

USAGE D'UN «TEST PHALLOMETRIQUE» DENONCE

Dans son enquête titrée «Homophobie, transphobie et discriminations basées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre», l'agence européenne relève que le ministère de l'Intérieur de la République Tchèque use de tests qualifiés de «test d'excitations» à l'encontre de demandeurs d'asile au motif de leur orientation sexuelle et qui seraient persécutés dans leurs pays d'origine au motif de leur orientation sexuelle réprimée.

Le procédé consiste à faire visionner des films pornographiques hétérosexuels aux demandeurs et s'assurer par ce «test phallométrique» qu'il ya absence d'érection sic !:

Pour FRA, cette pratique viole les conventions internationales relatives aux droits de l'Homme qui interdisent la torture, les traitements inhumains et dégradants. Egalement, ce procédé intenterait au droit à la vie privé de ces personnes. Au-delà, l'agence européenne voit «de nombreux problèmes avec cette technique, au-delà de la simple fiabilité des «tests phallométriques» et la possibilité d'en tirer des conclusions dans le cadre d'un dossier juridique. Notamment, son inefficacité dans le cas où la personne est bisexuelle». De plus, un gay ne pourrait-il pas être légitimement ''excité'' lors du visionnage d'un film hétérosexuel, ne serait-ce du fait de la présence d'acteurs masculins ?

LE GOUVERNEMENT TCHEQUE DEFEND SA POSITION

Minimisant cette pratique, le ministère de l'intérieur tchèque a précisé à la presse qu'il n'avais opéré ce type de test qu'une dizaine de fois, dans les cas où il y avait une suspicion que les demandeurs d'asile avaient menti lors des entretiens administratifs préalables et qu'ils s'étaient contredits dans leurs propos.

Au-delà, les autorités locales avancent qu'il y avait un accord écrit préalable obligatoire pour réaliser ces tests, «sous contrôle médical». Mais, gageons que l'absence de réponse positive à la pratique de tels tests par les demandeurs d'asile auraient conduit les autorités à motiver un éventuel refus d'octroie de l'asile.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 32075
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 48
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Breaking news part 3   Lun 25 Oct - 10:00

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Le message adressé aux jeunes LGBT américains par le président Obama

Après stars, anonymes, les politiques participent à la campagne ''It Gets Better'' (''Ça ira mieux''). Barack Obama succède ainsi à Hillary Clinton pour un message de solidarité et d'espérance... (Gay, Homophobie, Obama, USA)


Alors que les récents suicides de jeunes LGBT ont été mis en lumières aux Etats-Unis, activistes, artistes, personnalités et anonymes se sont fédérés autour du projet «It Gets Better» sur YouTube, Internet ou Facebook pour soutenir les jeunes homos et lesbiennes. C'est au tour du locataire de la Maison Blanche, Barack Obama, d'adresser son message de soutien, succédant ainsi à sa secrétaire d'Etat, Hillary Clinton.

«IT GETS BETTER» («ÇA IRA MIEUX»)

La présidence a ainsi diffusé hier une vidéo dans laquelle le Président Obama s'adresse aux jeunes LGT pour leur dire qu'ils ne sont pas seuls, qu'il comprend leur situation et qu'ils ne doivent pas subir de discriminations ou se sentir isolés du fait de leur orientation sexuelle, que cela ira mieux après.

La traduction partielle du message du président :

«Comme beaucoup d'entre vous, j'ai été choqué et attristé par la mort de plusieurs jeunes qui étaient victimes de railleries parce qu'ils étaient gay, et qui ont fini par se suicider. En tant que père de deux filles, cela me brise le cour. Ce sont des choses qui ne devraient pas arriver dans ce pays.
Il faut arrêter de croire que ces railleries ne sont qu'un rite de passage naturel, que cela fait inévitablement partie de l'apprentissage. C'est faux. Nous devons nous assurer que nos enfants sont en sécurité à l'école. Et à tous les jeunes qui m'écoutent, vous devez savoir que si vous avez des ennuis, il y a des adultes qui peuvent vous aider.
Je ne peux pas savoir ce que ça fait, de se faire harceler parce qu'on est homosexuel. Mais je sais ce que ça fait de grandir en se sentant différent. C'est dur. Et pour beaucoup de jeunes, cette solitude peut être épuisante.
Quand on est victime de railleries ou harcelé, on peut avoir l'impression d'être fautif, parce qu'on est différent ou qu'on n'entre pas dans la norme. Ce que je veux vous dire c'est que vous n'êtes pas seuls. Vous n'avez rien fait de mal. Vous ne méritez pas ça. Il y a un monde qui vous attend, rempli de possibilités. Il y a des gens qui vous aimeront comme vous êtes. Si vous vous sentez mal, adressez-vous à des personnes de confiance: un parent, un professeur, une personne qui vous apprécie tel que vous êtes. Ne vous croyez pas seul.
L'autre chose que vous devez savoir, c'est que les choses vont aller mieux. Et plus encore, bientôt vous verrez que votre différence est une source de fiertés, une force. (...)».


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 32075
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 48
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Breaking news part 3   Lun 25 Oct - 9:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le projet de loi de révision des lois de bioéthique ignore les familles homoparentales

Sans surprise, le projet adopté en conseil des ministres ne prévoit aucune reconnaissance des familles homoparentales ni droit à l'adoption ni recours possibles aux techniques de procréation médicalement assistées... (Gay, Homoparentalité)


Le Conseil constitutionnel avait renvoyé au législateur le soin de trancher de la question de l'adoption par le second parent et l'établissement d'une filiation avec ce dernier dans le cadre d'une famille homoparentale. Plus largement sur ces questions, l'exécutif ferme le ban concernant d'autres sujet touchant l'homoparentalité.

DES FAMILLES TOUJOURS IGNORÉES

Déjà, l'avant projet de loi sur le statut du beau parent qui aurait reconnu les familles homoparentales et conféré des droits nouveaux au parent social avait été enterré après une fronde de parlementaires conservateurs. Sur le terrain judiciaire, la cour de cassation refusait de reconnaitre des droits au second parent encore récemment tout en accueillant les cas isolés de familles homoparentales binationales.

Aussi, c'est sans surprise et dans la droite ligne de la position de la majorité parlementaire sur ces sujets que le conseil des ministres a adopté hier le projet de loi de révision des lois de bioéthique qui ignore une nouvelle fois celles homoparentales.

Le projet prévoit toujours d'exclure la possibilité pour les homosexuels de recourir aux techniques de procréation médicalement assistées alors même que de nombreuses continuent sans difficulté, si ce n'est celles financières, à se tourner vers la Belgique, l'Espagne ou toute autre pays progressiste pour bénéficier de ces techniques. A noter toutefois l'ouverture des PMA aux couples hétérosexuels pacsés, dans les mêmes conditions que pour les couples mariés.

Enfin, le recours à la Gestation Pour Autrui (GPA) demeure interdit en France quelque soit la physiologie des couples alors même alors qu'une nouvelle fois des couples, homosexuels ou non, se tournent vers l'étranger (Certains Etats américains, Inde.), sans sécurité juridique pour eux ou médicale parfois pour les femmes porteuses.

«LE GOUVERNEMENT NE SAIT PAS CE QUE SONT LES FAMILLES»

Pour l'Association des parents et futurs parents gays et lesbiens (APGL) , c'est le constat d'un «statu quo annoncé» alors que «Cette révision quinquennale aurait pu être une opportunité pour adapter notre droit à l'évolution de la société dans le respect des règles éthiques» regrettant «un débat public qui n'a été qu'une mascarade et une concertation biaisée». «Le projet de loi ne fait qu'acter cet immobilisme. (...) Ce projet reflète une vision extrêmement conservatrice de la famille, comme si le projet parental ne pouvait se concevoir que dans le cadre d'une union hétérosexuelle» déplore encore l'association pour qui finalement «Le législateur semble ignorer l'existence des familles homoparentales qui sont pourtant une réalité bien vivante».

HES (Homosexualités et Socialisme) s'interroge : «La génétique plus importante que l'éducation ?». Et de répondre que «Lever l'anonymat du don de gamètes sans ouvrir la procréation assistée à tous les parents, c'est accorder plus d'importance aux vérités biologiques qu'aux réalités sociales».

«Le gouvernement isole la France dans des règles discriminatoires et anachroniques» estime HES qui «attend du débat parlementaire à venir qu'il soit l'occasion de faire émerger une définition de la famille fondée, non sur des liens biologiques, mais sur une réalité sociale».


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 32075
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 48
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Breaking news part 3   Lun 25 Oct - 9:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Paris : appel à témoins suite à une agression homophobe

A trois heures du matin, dans la nuit du 14 au 15 octobre, Frédéric a été frappé rue Saint Denis (75001) par trois garçons... (Homophobie)


C'est par un communiqué que la victime d'une agression homophobe commise dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, et ses proches, appellent des témoins à se manifester et condamnent la violente agression dont a été victime Frédéric, un jeune homosexuel de 32 ans.

«SALE PÉDÉ»

«A trois heures du matin, dans la nuit du 14 au 15 octobre, gagné par la faim après une soirée entre amis dans le marais parisien, Frédéric (32ans), s'apprêtaient à acheter un sandwich grec dans une boutique aux environs du 33 rue st Denis dans le 1er arrondissement» précise le communiqué.

Il attendait son tour lorsque derrière lui trois garçons l'ont bousculé en l'insultant de «sale pédé» explique encore les auteurs du texte. Frédéric a rétorqué, «Ses agresseurs l'ont jeté au sol en le martelant de coups de pieds tout en continuant de répandre leur verve très fleurie».

Le visage ensanglanté, Frédéric a pris la fuite et s'est réfugié au commissariat du 3ème arrondissement. Après avoir signalé son agression et rencontré les pompiers qui lui ont prodigué les premiers soins, le jeune homme s'est rendu aux urgences proches de l'Hôtel Dieu. En chemin, voulant prévenir son conjoint, il s'est aperçu qu'on lui avait dérobé son téléphone. Plus tard en début de matinée, Frédéric est ressorti de l'hôpital avec 5 points de sutures autour de l'oeil gauche et un hématome.

UNE PLAINTE DÉPOSÉE. 7 JOURS D'ITT

Selon les conseils de l'association SOS Homophobie, Frédéric a porté plainte auprès des autorités. Le «Vol aggravé avec violences» et «les insultes à caractère homophobe» ont été retenus. Il a ensuite rencontré les médecins du service des Urgences Médico-Judiciaires de l'Hôtel Dieu qui lui ont reconnu 7 jours d'ITT (Incapacité totale de travail).

«Frédéric n'est pas en mesure de reconnaitre ou d'identifier ses agresseurs, cependant, au travers ce communiqué, Lui et ses Proches, demandent à toutes personnes pouvant apporter des précisions concernant ce tragique évènement de bien vouloir se manifester, afin que justice soit faite, conformément à la loi du 1er décembre 2004» peut-on lire sur ce communiqué. A dessein, tout témoin peut se manifester auprès du commissariat du 3ème arrondissement (4bis-6, rue aux ours 75003 PARIS 01 42 76 13 00) ou par email à fr.victime_homophobie ( à ) yahoo.fr.

Le jeune homme, son conjoint, ses amis et sa famille, remercient la centaine d'internautes qui leur ont témoigné amitié et soutien durant ces derniers jours via Facebook : «Cet élan d'humanisme n'enrayera pas le traumatisme que Frédéric a subi, toutefois, ça l'a aidé à panser ses maux».




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 32075
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 48
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Breaking news part 3   Lun 25 Oct - 9:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le Sida, ''une forme de justice'' pour le primat de Belgique

Après des propos homophobes, Monseigneur Léonard estime dans un livre que le Sida est une forme de justice découlant des faits accomplis par les personnes touchées par le virus... (Belgique, Homophobie, Sida)


Le Sida, justice divine et punition de dieu contre les pêcheurs homosexuels et autres licencieux moraux. On pensait ce discours circonscrit de nos jours aux extrémistes, notamment évangélistes, et on le retrouve dans la bouche du primat de Belgique, Monseigneur Léonard, déjà connu pour ses propos homophobes.

«LE SIDA EST UNE FORME DE JUSTICE IMMANENTE»

Les propos litigieux de Mgr Léonard sont issus d'un livre intitulé Mgr. Léonard - Gesprekken (Monseigneur Léonard - conversations), paru en français en 2006 sans que ces propos aient été à l'époque relevés. Traduit en néerlandais récemment aux éditions Lannoo, l'ouvrage actualisé crée aujourd'hui la polémique.

«Quand on malmène l'amour humain, peut-être finit-il par se venger ? Le Sida est une forme de justice immanente», une justice découlant naturellement des faits accomplis, déclarait ainsi Monseigneur Léonard, alors archevêque de Namur et devenu depuis archevêque de Malines-Bruxelles. Le primat de Belgique a par un communiqué de presse minimisé, comme à l'accoutumé, sa pensée qui aurait été tronquée : «Il faut considérer le contexte et l'ensemble de ma réponse à une question posée».

Pour Rudy Demotte, le ministre-président de la Région wallonne réagissant sur sa page Facebook, «Monseigneur Léonard déclare aujourd'hui que le Sida est une forme de justice immanente. Puisse, Dieu, s'il existe, punir de manière imminente celui qui profère de pareilles inepties...». Pour Piet De Bruyn, sénateur du parti conservateur et indépendantiste de Flandre, la N-VA, cette déclaration est le signe d'un manque de compassion à l'égard des malades du Sida et des séropositifs, «La N-VA déplore ces déclarations au plus haut point». Pour la sénatrice socialiste Marleen Temmerman, gynécologue de profession, ces propos constituent «une culpabilisation totalement insensée des personnes atteinte du HIV/Sida».

Le porte-parole même de l'archevêque a malhabilement couvert le prélat signalant qu'ayant alerté Mgr Léonard du caractère sensible de ses déclarations à la relecture des épreuves du livre, ce dernier a maintenu la publication de ces propos. «Vu l'agenda très chargé de l'archevêque, j'ai été impliqué dans la relecture» a expliqué Jürgen Mettepenningen, «J'ai mis un triangle d'avertissement de danger à certains passages dont cette déclaration. Mais l'archevêque ne l'a pas modifié, affirmant qu'il ne pouvait pas écrire autre chose que ce qu'il pense».

MONSEIGNEUR LÉONARD DÉJA CONTESTÉ POUR SES PROPOS HOMOPHOBES. SUR LE SIDA, LA POSITION DE L'EGLISE DEMEURE MORTIFERE

Ce n'est pas la première fois que le primat de Belgique crée la polémique. Elevé en janvier à la tête de l'Eglise belge, il se distinguait déjà par ses propos contre l'avortement, l'euthanasie, le mariage homosexuel ou encore l'interruption volontaire de grossesse, ce qui lui vaut d'être étiqueté comme «réactionnaire», voire «intégriste», et surnommé le «Ratzinger belge» (ndr : nom de naissance du Pape).

En2007, il qualifiait l'homosexualité d'«anormalité» et de «blocage dans le développement psychologique normal de la sexualité». Dans la même interview, il assénait : «L'euthanasie ? Inutile. L'avortement ? Antidémocratique. Les gays ? Anormaux. Le préservatif ? Poreux». Invité sur la chaîne belge RTL-TVI lors de sa nomination, il a enfoncé le clou en comparant l'homosexualité à l'anorexie, tout en rejetant le fait d'être homophobe. «Je prends une comparaison pour éclairer... Comparaison qui ne signifie pas que j'identifie les deux situations. Par exemple, je pense qu'anthropologiquement, l'anorexie (...) est un développement qui n'est pas dans la logique de l'appétit (...) Mais jamais je ne vais dire que les anorexiques sont des anormaux» avait-il déclaré.

Ces nouveaux propos du prélat belge font échos aux propos du Pape de mars 2009 quand, se rendant au Cameroun pour débuter une tournée africaine, il déclarait que non seulement le préservatif ne peut «pas régler le problème du sida», mais «au contraire, (son) utilisation aggrave le problème».

L'usage du préservatif comme mode de prévention est toujours formellement rejeté par l'Eglise. Le cardinal colombien Alfonso Lopez Trujillo, alors président du Conseil pontifical pour la famille, avait dans un texte de 2003 publié la position officielle de l'Eglise de Rome sur le sujet. Le texte qui se voulait une réflexion est édifiant en déniant au préservatif la qualité même d'outil de prévention : «J'ai aussi proposé que les Ministères de la Santé doivent exiger des étiquettes pour les préservatifs, comme ils le font dans le cas des cigarettes, en informant que la protection apportée par les préservatifs n'est pas totale, et que les risques sont en effet significatifs» ou dans le même texte «Dans une perspective médicale, le préservatif ne semble pas être la vraie réponse même dans le cas des couples sérodiscordants» etc etc

Concernant Mgr Léonard, ces nouveaux propos devraient une nouvelle fois fragiliser l'Eglise belge, la révélation de cas d'actes pédophiles commis par des prêtes et couverts par l'institution religieuse ayant également encore récemment provoqués l'indignation.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 32075
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 48
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Breaking news part 3   Lun 25 Oct - 9:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


La polémique Sexion d'assaut prendra-t-elle fin ?

Le groupe multiplie des excuses, souvent maladroites, s'engage auprès d'associations sans en convaincre d'autres et voit concerts annulés et nomination aux MTV Europe Music Awards retirée... (Homophobie, SEXION D'ASSAUT)


Le groupe de rap Sexion d'Assaut continue à payer le prix pour les déclarations homophobes au magazine spécialisé International Hip-Hop de l'un de ses membres, Lefa. Après une première les série de concerts annulés par les municipalités ou les organisateurs locaux, le groupe tente de désamorcer la crise en multipliant les excuses, sans toujours convaincre, et en tendant la main aux associations LGT pour mener, selon une nouvelle volonté affichée, des actions de lutte contre l'Homophobie. Si des associations commencent à travailler avec le groupe, d'autres sont plus septiques sur la démarche.

SEXION D'ASSAUT AU PURGATOIRE

«Pendant un temps, on a beaucoup attaqué les homosexuels parce qu'on est homophobes à cent pour cent et qu'on l'assume» pouvait-on lire dans l'interview publiée en juin dernier. Cette phrase, ainsi que les paroles homophobes de certains textes du groupe, n'en finissent pas de poursuivre Sexion d'Assaut.

Alors même que les associations ont expliqué, à juste titre, que la prescription courte en matière de délit de presse les empêchaient d'agir sur le terrain judiciaire, c'est sur celui médiatique et économique qu'elles ont centré leurs actions. Ainsi, la majorité des dates de la tournée du groupe a été annulée suite à l'intervention des associations auprès des municipalités et organisateurs. De plus, le groupe s'est vu privé d'antenne par le groupe NRJ et voit désormais sa nomination aux MTV Europe Music Awards du 7 novembre prochain à Madrid retirée. Il devait concourir dans la catégorie Meilleur artiste français mais Thierry Cammas, responsable de MTV Networks France, a expliqué : «Nous avons pris cette décision car nous ne pouvons pas récompenser un groupe dont les récents propos encouragent ouvertement l'intolérance».

Aussi, après des excuses jugées dans un premier temps peu convaincantes, le groupe a été invité à donner des gages concrets. Et c'est sur ce terrain que les associations LGT s'opposent dorénavant.

DÉSACCORDS ASSOCIATIFS

L'appel de SOS Homophobie à ce que «le mal que Sexion d'Assaut a fait en incitant à la haine envers les gays et lesbiennes» devait être «réparé par des actions concrètes du groupe pour la lutte contre l'homophobie» semble entendu.

Ainsi, dans un communiqué commun, Sexion d'assaut, Sony, la maison de disques du groupe, le comité Idaho, organisateur de la Journée Mondiale de lutte contre l'Homophobie et le Conseil représentatif des associations noires (CRAN) ont indiqué que «le groupe a présenté ses excuses, et a exprimé le désir d'oeuvrer de manière constructive contre l'homophobie, et contre toutes les autres formes de discrimination».

Concrètement, cet engagement du groupe s'illustrerait dans les faits par la distribution de tracts et la sensibilisation du public aux questions touchant à l'Homophobie. Les associations locales seraient mises à contribution et pourrait, via des places offertes, s'assurer des engagements du groupe et la création d'un titre ou d'une manifestation contre toutes les discriminations serait à l'étude.

Toutefois, ces engagements, comme les excuses répétées du groupe, ne semblent pas satisfaire tout le milieu associatif. Dans un communiqué, le Collectif Contre l'Homophobie de Montpellier (CCH) et la Fédération LGBT, estiment que cet accord «ne règle rien» et «sert les intérêts» du groupe uniquement. «Cet accord ne règle pas le problème de fond qui est l'engagement du retrait effectif du marché et du net de toutes les chansons homophobes par le groupe lui-même et par Sony Music, pour les titres que la major aurait produits et/ou distribués pour le groupe» estiment-elles encore.

Au Zénith de Paris lors d'un concert la semaine dernière, Sexion d'Assaut a réitéré ses excuses par un premier geste. Le refrain de leur tube «Désolé» est devenu «Nous sommes désolés». Au groupe désormais de le prouver.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 32075
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 48
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Breaking news part 3   Lun 25 Oct - 9:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Lady Gaga et Ellen DeGeneres parmi les 10 femmes les plus puissantes du monde

L'icône gay et la présentatrice lesbienne de talkshow font une entrée remarquée dans le top ten du classement Forbes... (Forbes, Lady Gaga, Ellen DeGeneres)


Comme chaque année, le magazine économique américain Forbes publie son classement des Femmes les plus puissantes de la planète. Si la first lady américaine, Michelle Obama, détrône à la première place de ce classement Angela Merkel, la chancelière allemande rétrogradée en 4ème position, ce sont deux femmes bien connues des LGBT qui rentrent directement dans le Top Ten.

LADY GAGA, 7EME, ELLEN DEGENERES, 10EME

Ainsi, et pour la première fois depuis la création du classement, le pouvoir culturel, la renommée médiatique et l'impact public des personnalités susceptibles de figurer dans le classement sont des critères pris en compte et non plus seulement le pouvoir économique et politique.

Aussi, Lady gaga, la nouvelle icône gay mondiale fait son entrée directement en 7ème position et la présentatrice de talk-show, Ellen DeGeneres, même si elle ne dépasse pas la reine du genre, Oprah Winfrey (3ème), rentre en 10ème position du classement notamment grâce à ses positions politiques remarquées concernant les droits des LGBT.

A noter également, l'entrée de la présidente islandaise, ouvertement lesbienne, Johanna Sigurdardottir en 80ème position.

La première française et PDG d'Areva, Anne Lauvergeon, se classe en 24ème position devant... Carla Bruni-Sarkozy (35ème) et Christine Lagarde (43ème). La dernière française clôt le classement Forbes à la 100ème place, il s'agit de la très discrète mais extrêmement influente directrice de la banque d'investissement AXA Private Equity, Dominique Senequier.

Le classement complet : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 32075
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 48
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Breaking news part 3   Lun 25 Oct - 9:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Annonce du plan vih-sida : du show et d'effroi pour les associations

Sur les principes dévoilés, associations et experts semblent se féliciter mais restent prudents jusqu'au dévoilement des mesures concrètes tout en soulignant les contradictions gouvernementales sur le sujet... (Santé, Sida, Prévention, Dépistage)


Les associations soufflent le chaud et le froid suite à l'annonce dans le quotidien Libération hier des grandes lignes du plan VIH-sida 2010-2014, fortement remanié après les vives critiques concernant le préprojet proposé en juin dernier. A l'actif du ministère de la Santé, la reprise des propositions expertes et associatives sur le sujet en annonçant la généralisation du dépistage volontaire, la prise en compte des nouveaux modes de prévention et la mise en place d'une gouvernance effective pour le suivi de ce plan. Au passif, l'incertitude quant aux mesures concrètes qui seront adoptées, l'incertitude sur les moyens financiers réels qui seront consacrés et surtout l'adoption par la majorité parlementaire d'une mesure affectant la prise en charge médicale des étrangers malades sur le territoire français.

«UN VIRAGE A 90 DEGRES» PAR RAPPORT AU PRÉPROJET SALUÉ MAIS CELA NE RESTE POUR L'HEURE QU'UN «DOCUMENT DE TRAVAIL»

Ainsi, le président du Conseil National du Sida (CNS) qui avait été très critique sur le projet initial qui lui a été soumis pour avis s'est déclaré à titre personnel satisfait de cette annonce tout en attendant de voir le détail des mesures. Pour Willy Rosenbaum, interrogé par l'AFP, cette «version préliminaire, où il reste tout un ensemble de choses qui ne sont pas finalisées», constitue «un virage à 90 degrés par rapport à celui de juin, sur des options importantes» mais il y a encore «beaucoup de contradictions dans la déclinaison, dans la mise en oeuvre». Le CNS examinera le 14 octobre prochain dans le détail le plan gouvernemental.

Son collègue et directeur de l'agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites (ANRS), Jean-François Delfraissy, se montre tout aussi prudent tout en donnant un satisfecit, soulignant les «avancées pour le dépistage», conformes aux projets de recherche menés par l'agence, et l'idée d'«outils de prévention plus précoces». Mais celui qui avait poussé, à la veille du dernier Sidaction un cri d'alarme quant au financement de son agence rappelle que sur le sujet, «au niveau budgétaire il faut que ça suive».Roselyne Bachelot a assuré disposer d'un arbitrage budgétaire positif avec 1 milliard d'euros programmés sur 5 ans.

Pour Bruno Spire, le président de Aides interrogé par Public Sénat, «On est très favorable au plan qui a été proposé» mais «On est simplement inquiets des conditions dans lesquelles ce plan va se réaliser, notamment pour les populations migrantes qui sont particulièrement concernées».

«DES MINISTRES DE L'INTÉRIEUR ET DE L'IMMIGRATION QUI FONT UNE POLITIQUE AUX ANTIPODES DE CELLE DU MINISTRE DE LA SANTÉ»

Aides a déjà souligné que «pendant que Roselyne Bachelot organisait la fuite dans la presse du futur plan, qui comporte une partie thématique sur la prévention et l'accès aux soins des populations immigrantes / étrangères, l'Assemblée Nationale votait un amendement restreignant le droit au séjour pour les étrangers gravement malades».

Pour Bruno Spire, comme Sidaction ou d'autres associations, c'est le gros sujet de fâcherie. Cet amendement du député UMP Mariani, adopté par l'assemblée mardi dernier, prévoit de restreindre l'accès à un titre de séjour aux étrangers atteints d'une maladie grave. «On a l'impression que le Parlement est en train d'essayer de détruire ce que Roselyne Bachelot a fait en votant des lois sur l'immigration pour que les étrangers sans papiers ne puissent plus se faire soigner en France» estime Bruno Spire.

Roselyne Bachelot s'est clairement démarquée de sa majorité parlementaire, déclarant sur Europe 1 que la France «ne renvoie pas dans son pays un malade porteur du Sida ou porteur d'une hépatite». «La France est un pays extrêmement généreux et il faut que la France le reste» a-elle ajouté avant d'indiquer qu'elle sera «extrêmement vigilante» sur cette question. Mais les commentateurs politiques l'estime partante de son poste ministériel lors du remaniement qui devrait intervenir le mois prochain.

L'objectif de la Ministre de la Santé est de faire baisser à 5 ans de moitié le nombre annuel de contamination, qui s'élèverait à plus de 7.000 par an, et de diminuer la mortalité par deux. Le plan définitif et détaillé devrait être présenté à la fin du mois.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 32075
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 48
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Breaking news part 3   Lun 25 Oct - 9:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Des vidéos contre le suicide de jeunes LGBT

Le projet ''It Gets Better'' (''Ça ira mieux'') fédère stars ou anonymes qui appellent les jeunes homos en souffrance ou discriminés à ne pas baisser les bras, qu'ils vivront bien leur homosexualité passé l'adolescence... (USA, Homophobie)


Alors que les récents suicides de jeunes LGBT ont été mis en lumières aux Etats-Unis, activistes, artistes, personnalités et anonymes se fédèrent autour du projet It Gets Better sur YouTube, Internet ou Facebook pour soutenir les jeunes homos et lesbiennes.

''IT GETS BETTER'' (''ÇA IRA MIEUX'')

A l'origine de ce projet, l'activiste et chroniqueur Dan Savage qui tient une rubrique de conseils aux homos. Suite à la médiatisation de ces suicides de jeunes discriminés et harcelés du seul fait de leur homosexualité présumée, Dan et son compagnon, Terry, ont posté une vidéo où ils font part de leur parcourt, qu'ils ont eux-mêmes soufferts de brimades dans leur adolescence du fait de leur homosexualité mais qu'il ne faut pas baisser les bras, que cela passe, ''It Gets Better'' (''Ça ira mieux'').

Spoiler: