THE SECRET L WORLD
Bienvenue a vous ..Envie de vous faire de nouvelles amies et bien n'hésitez pas a nous rejoindres n'oublie pas de remplir la chartre et le petit questionnaire afin qu'on ce connaissent mieux...Au plaisir de vous lire...Calypso Poets
N'oublier pas de voter pour le forum..merci




 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Breaking news chap II-La justice autorise un couple homo à adopter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 31600
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Agression des comédiennes trans' du film ''Mourir comme un homme''   Sam 1 Mai - 14:10

Agression des comédiennes trans' du film ''Mourir comme un homme''

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Deux des comédiennes ainsi que le producteur du film ont été chassés d'un quartier ''interdit aux transsexuels'' selon leurs agresseurs ...


Le Centre LGBT Paris Ile de France a publié Mercredi 28 Avril un communiqué dans lequel il dénonce l'agression en plein jour de deux des comédiennes trans' du film "Mourir Comme un Homme", sorti en salle ce jour, et de son producteur Daniel Chabannes.

Les trois personnes se trouvaient rue des Envierges, au niveau du haut du Parc de Belleville de Paris, quant elles se sont faites harceller par trois autres individus, qui les ont insulté, leur ont jeté des pierres et des bouteilles vides, tout en assurant que "les transsexuels étaient interdits dans le quartier".

Le trio du film a ainsi été poursuivi jusqu'à la voiture de Daniel Chabannes qui a ensuite été endommagée sous ses yeux ... N'y tenant plus et cherchant à calmer les agresseurs, le producteur est allé à leur rencontre, mais il s'est alors fait bousculer et voler son téléphone portable, sans que les témoins présents lors de la scène ne bougent le petit doigt.

Le communiqué du Centre LGBT Paris Ile de France stipule que Daniel Chabannes "a porté plainte et va saisir la Halde, également téoigner auprès de l'Observatoire de l'homophobie en France qu'est SOS homophobie".

Soulignant le fait que les trois victimes ont été choquées par la violence des événements, et le fait que les assaillants les aient fermement chassé de leur quartier, le Centre LGBT Paris Ile de France apostrophe le Ministère de l'intérieur en lui rappelant que "sur le territoire de la République, les droits humains doivent être respectés et garantis à tout moment et pour chacun".

Il demande en outre que "les agresseurs soient arrêtés et jugés comme il se doit" et souligne la nécessité "d'agir avant que les individus ne se sentent en droit de commettre des actes homophobes, lesbophobes et transphobes et ceci implique que dès le plus jeune âge, les valeurs de respect et d'égalité soient enseignées ; c'est aussi le rôle de l'éducation nationale"

EN SAVOIR PLUS : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"Mourir Comme un Homme"


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 31600
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Sida : l'éveil de la Chine et de l'Afrique du Sud   Sam 1 Mai - 14:08

Sida : l'éveil de la Chine et de l'Afrique du Sud

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le premier, à la veille de l'inauguration de l'Exposition universelle de Shanghai, ouvre ses frontières aux séropositifs. L'Afrique du Sud annonce pour sa part un programme ambitieux de lutte contre la pandémie...

Sur le front de la lutte contre le Sida, deux nouvelles viennent conforter les militants et associations. La première concerne la Chine dont le nombre de séropositifs ne cesse de croitre avec la levée de l'interdiction d'entrée des séropositifs sur le territoire. La seconde nouvelle concerne la fin du mutisme d'Etat de l'Afrique du Sud sur le sujet, le président sud-africain annonçant un plan ambitieux de lutte contre la pandémie.

LA CHINE LEVE L'INTERDICTION D'ENTREE DES PERSONNES S+ SUR SON TERRITOIRE

Régulièrement dénoncée, les entraves à la libre circulation des personnes séropositives sont levées tant bien que mal au fur et à mesure des aléas politiques ou des évènements internationaux. En l'espèce, Pékin a annoncé mardi 27 avril la levée des restrictions concernant l'entrée en Chine des étrangers porteurs du virus du sida et ce à quelques jours de l'ouverture publique de l'Exposition universelle de Shanghai.

Jusqu'à ce jour, les ressortissants étrangers souffrant de «maladies psychiatriques, lèpre, sida, maladie sexuellement transmissibles, tuberculose pulmonaire active ou autres maladies infectieuses» étaient interdit de pénétrer sur le sol chinois.

Cette nouvelle intervient après une même levée d'entrée sur le territoire par les Etats-Unis entrée en vigueur en janvier dernier (Article).

Cette décision a été saluée par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, qui invite «les autres pays où de telles restrictions sont appliquées à les lever d'urgence». Figurent, sur cette liste, la Russie, la Corée du Sud, la Lybie, le Soudan, l'Arabie Saoudite, l'Arménie, l'Irak, le Bruneï, la Moldavie, le Qatar et l'Oman. Plus largement, la moitié des pays membres de l'ONU appliquent des mesures discriminatoires aux séjours de plus de trois mois. Parmi ces pays, plusieurs sont membres de l'Union européenne.

A noter que les autorités chinoises sont mises en cause pour le sort réservé au dissident Hu Jia qui avait notamment dénoncé un scandale de sang contaminé dans une province chinoise. En visite d'Etat en Chine alors qu'il doit inaugurer le pavillon français de l'exposition universelle, le président Sarkozy a été interpellé par Act Up Paris qui réclame une intervention française auprès des autorités locales concernant Hu Jia, incarcéré pour des raisons politiques. «Ses demandes de libération pour raisons médicales sont refusées alors qu'il est gravement malade, que son pronostic vital est engagé» souligne Act Up dans un communiqué faisant référence à l'hépatite B qui a dégénéré en cirrhose du prisonnier politique mis à l'isolement.

La Chine compterait environ 740 000 personnes séropositives sur son territoire et plus de 100 000 malades du sida.

L'AFRIQUE DU SUD ANNONCE UN PROGRAMME AMBITIEUX DE LUTTE CONTRE LA PANDEMIE

De son côté l'Afrique du Sud franchit un cap salvateur espérons-le après des années de déni de la pandémie qui la frappe et d'une incurie des pouvoirs publics. Ainsi, le président Jacob Zuma a annoncé un programme ambitieux, même s'il demeurera insuffisant, de lutte contre la pandémie dans son pays et symboliquement a rendu public les résultats d'un test de dépistage le concernant pour inciter la population à se dépister.

Polygame et ayant reconnu avoir des rapports non protégés avec une femme séropositive, le président Zuma indique qu'il demeure séronégatif.

Aussi, Prétoria annonce vouloir porter le nombre de personnes dépistées d'ici à 2011 à 15 millions contre 2,5 millions en 2009, et fournir des traitements antirétroviraux à 1,5 million de personnes, contre environ 1 million en 2009. Si ce chiffre, comme les annonces d'augmentation du budget dédié à la lutte contre le VIH est à saluer il est à mettre en perspective avec le nombre estimé de personnes séropositives dans le pays, nombre estimé à 5.7 millions pour une population totale de 50 millions de sud-africains.

Le prédécesseur de Jacob Zuma, Thabo Mbeki, au pouvoir de 1999 à 2008, s'était sinistrement illustré par un déni de la pandémie allant jusqu'à accuser les traitements de causer eux-mêmes les décès ou préconisant, comme sa ministre de la Santé, Manto Tshabalala-Msimang, des pseudos thérapies alternatives à base de plantes ou de graines de moutarde sic. Sur le sujet, le père de la Nation sud-africaine, Nelson Mandela, était l'un des seuls à s'impliquer fortement dans la lutte contre la pandémie notamment via sa fondation. Il avait annoncé en 2005 que son fils était mort du sida dans un pays où le tabou des décès liés au vih est quasi-total.

L'Afrique du Sud compte moins de 1 % de la population mondiale, le pays représente 17 % des cas d'infections par le VIH.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 31600
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Face-à-face entre militants LGBT et extrémistes catholiques   Sam 1 Mai - 14:06

Face-à-face entre militants LGBT et extrémistes catholiques

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En condamnation aux propos tenus par le cardinal Bertone, des associations LGBT manifestaient à quelques mètres de la nonciature, séparées par la Police d'intégristes venus défendre ''l'honneur de l'Eglise''...


Après l'amalgame pédophilie-homosexualité fait par le cardinal Bertone (article), l'Inter-LGBT s'est associée à l'initiative de son homologue italien et de l'IGLA pour protester samedi dernier contre le Vatican avec une manifestation devant le Palais de Tokyo à quelques mètres de la nonciature, , l'ambassade du Vatican à Paris.

«LE VATICAN TENTE DE DETOURNER L'ATTENTION DU PUBLIC EN BLAMANT LES PERSONNES LGBT»

L'Inter-LGBT entendait rappeler que «Le Vatican tente de détourner l'attention du public en blâmant les personnes LGBT». Etaient également présents des militants et responsables de SOS homophobie, d'Act Up Paris ou bien encore des Panthères Roses.

Ainsi, une centaine de personnes se sont rassemblées tout près de la nonciature du Vatican, scandant des comme «L'homophobie tue, non aux amalgames», «Vatican, Etat homophobe» ou «Oui à la capote, non à la calotte».

Le rassemblement devait initialement se tenir devant la Nonciature mais a été délocalisée a proximité après la menace d'intégristes, menace relayée sur la fachosphère, de venir «casser du pédé».

«PAS DE DEFILE POUR LES ENFILES»

Ils étaient là, les habituels nazillons, ceux-là même qu'on trouvait sur le parvis de Notre-Dame pour «défendre l'honneur de l'Eglise» contre les «khmers roses» lors du Kiss-in informel du 14 février dernier. «Pas de défilé pour les enfilés», «Nous sommes tous des enfants d'hétéros» et «Pédé, foutez-nous la paix» ont scandé les extrémistes.

Ils sont «Venus contre-manifester pour défendre leur Foi et l'honneur de l'Eglise, ils sont actuellement 65 à s'opposer sur place à cette odieuse provocation. Honneur à eux !» pouvait-on-on lire sur E-deo, portail intégriste. «Grâce aux jeunes catholiques décomplexés qui s'étaient déplacés hier, on se serait cru l'espace d'une heure en Russie orthodoxe ou en Pologne catholique, ces fières nations qui ne tolèrent pas la publicité de l'homosexualité» peut-on encore lire sur le site qui explique que «ce sont les pédérastes qui s'en prennent aux catholiques».

Un cordon de CRS s'est interposé à l'avance des extrémistes et chaque groupe a été raccompagné distinctement en fin de manifestation par la police pour éviter tout affrontement.

Une autre manifestation s'est tenue à Strasbourg devant la représentation du Vatican au Conseil de l'Europe, manifestation organisée par TaPaGeS.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 31600
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Les Gais Musette privés de gîte   Sam 1 Mai - 14:05

Les Gais Musette privés de gîte

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une association ardéchoise refuse aux danseurs LGBT de louer leurs locaux car ''l'homosexualité ne correspond pas aux énergies et à l'éthique que nous développons''...


Les Gais Musette, l'association LGBT de danse de salon que l'on peut contempler notamment lors de chaque Marche des Fiertés souhaitait louer un gîte en Ardèche pour son stage d'été. L'association gérante des lieux a refusé.

L'HOMOSEXUALITE NE CORRESPOND PAS AUX ENERGIES ET A L'ETHIQUE QUE NOUS DEVELOPPONS

«L'homosexualité ne correspond pas aux énergies et à l'éthique que nous développons» a répondu par email pour faire part de son refus l'association ardéchoise Coeurs et Jardins qui gère le gîte que les adeptes de danses à deux souhaitaient louer pour leur stage d'été. Si cette association ardéchoise promeut sur son site «l'ouverture des coeurs et des esprits», ils se ferment quand il s'agit d'homosexualité.

Les responsables des lieux se retrouvent ainsi en difficulté à expliquer leur refus, avançant devant les médias, notamment France 2 qui les a interrogé qu'ils n'auraient pas forcément pris de nouveau cette décision mais qu'ils souhaitaient s'assurer qu'il n'y aurait pas de «dérives sexuelles», notamment face à leurs enfants : «protéger le lieu, l'image de l'association, et (les) enfants vivant sur place des éventuelles dérives sexuelles qu'une telle réunion pouvait laisser supposer» sic.

POURQUOI L'HOMOSEXUALITE FAIT-ELLE TOUJOURS PEUR ?

Pour l'Inter-LGBT, il s'agit d'un «Refus caractérisé de fournir un service», refus sanctionné par la loi. «Pourquoi l'homosexualité fait-elle toujours peur ?» s'interroge l'Inter-associative dans un communiqué rappelant que «De tels actes ne sont pas isolés. Chaque année, les homosexuels subissent régulièrement des discriminations de tiers qui dans ces actes expriment tout à la fois leur perception de l'homosexualité et leur peur de l'altérité». C'est pourquoi, avec pour mot d'ordre de la prochaine Marche des Fiertés, «Violences, discriminations : ASSEZ ! Liberté, égalité, partout et toujours», l'Inter-LGBT tient à apporter son soutien à l'association Les Gais Musettes.

Pour le Centre Gai et Lesbien de Paris IDF (CGL), «Ce courrier est particulièrement grave, rarement une discrimination est commise de façon aussi ouverte, comme si ses auteurs étaient certains de leur bon droit». Le Centre rappelle que Les Gais Musette sont légitimes à faire valoir leurs droits, à saisir la Halde et informer SOS homophobie, observatoire de l'homophobie en France.

Et en effet, si les Gais Musette ont indiqué qu'ils ne porteraient pas plainte pour l'heure, ils ont toutefois prévenus qu'ils saisiraient la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité de cette affaire.

Les Gais Musette organiseront fleur stage dans le Gers.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 31600
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Nouveaux guides d'Act Up-Paris   Sam 1 Mai - 14:03

Nouveaux guides d'Act Up-Paris

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'association a présenté à la presse les deux nouveaux ouvrages dont un remarquable guide sur la compréhension du virus préfacé par Françoise Barré-Sinoussi...

Act Up Paris a présenté à la presse les deux nouveaux guides de sa collection «Information = Pouvoir», Sida, des bases pour comprendre, ouvrage remarquable de vulgarisation scientifique mais tout à fait complet, érudit tout en étant simple d'accès et très pédagogique, et Sida, le guide des droits sociaux dans sa troisième édition totalement réactualisée.

Pierre Chappard et Stéphane Vambre, co-présidents d'Act Up-Paris ont insisté sur une des missions d'Act Up qui est d'informer et de former les malades afin de favoriser une meilleure autonomie de décision. Ils ont mis en avant le travail collectif réalisé par les militantEs sur la conception et la rédaction de ces deux guides : l'un plus didactique explique avec lisibilité et de nombreuses illustrations la complexité de la maladie, l'autre est un véritable outil juridique et pratique pour les malades et les travailleurSEs sociaux.

SIDA, DES BASES POUR COMPRENDRE

«Je suis convaincue que l'information, l'éducation, le savoir est à la base de tout, et que toute décision passe par ce savoir» a ainsi commenté Françoise Barré-Sinoussi, co-découvreuse du virus et Prix Nobel de médecine 2008 saluant le travail remarquable représenté par ce guide, «utilisable à très large échelle, même pour les étudiants qui intègrent mon labo». «Il n'y a pas d'outil équivalent dans le monde. Pour moi, l'information est la base même de la liberté et du droit à l'égalité des uns et des autres. Donner accès à la base de la culture, c'est lutter pour un monde meilleur et pour l'égalité des communautés» a ajouté la scientifique.

Et en effet, ce guide de 199 pages est à la fois totalement complet pour comprendre comment agit le virus dans l'organisme et ce qu'est le sida au niveau scientifique comme prévenir l'infection ou bien encore comprendre comment les antirétroviraux agissent ou comment la recherche s'opère. A noter la qualité des nombreuses illustrations qui rendent totalement compréhensibles l'information scientifique délivrée par ce guide qui mériterait de figurer dans tous les lycées, universités comme sur la table de chevet de tout un chacun pour comprendre ce virus.

Hugues Fisher, coordinateur d'Act Up du projet a résumé l'enjeu pédagogique : «Transmettre aux nouveaux militants comme à tous ces informations part d'une grande idée, d'un projet, que l'information délivrée donne le pouvoir aux gens (INFORMATION=POUVOIR) avec l'idée d'accroitre la connaissance des séropositifs et d'assurer une diffusion plus large des connaissances». Si pour Pierre Chappard, «les mots sont des armes» politiques et militantes, Françoise Barré-Sinoussi souligne que «l'information, c'est la base même de la liberté et droit à l'égalité des uns et des autres».

SIDA, LE GUIDE DES DROITS SOCIAUX

Pour cette troisième édition du Guide des Droits sociaux, il a fallu une réécriture complète tant les modifications légales et réglementaires ont été opérées ces dernières années.

«Les droits des malades ont été remis en cause» a estimé Clémence Garrot en charge du projet dont l'idée de base est de fournir «un guide pratique, un outil de pouvoir, pour les séropositifs en fournissant toutes les clés, références juridiques, contacts et adresses» pour les assister dans leurs démarches. Cela concerne la prise en charge médicale bien sûr mais aussi la vie quotidienne, le milieu du travail, le droits des minorités, l'accès aux soins et aux prestations sociales comme les différents recours.

Sur ces sujets qui touchent aux choix politiques, Françoise Barré-Sinoussi a constaté que si les responsables politiques sont informés de toutes les difficultés actuelles que rencontrent les séropositifs, «il ne faut pas baisser les bras» et continuer à se battre. Elle a fait notamment part de ses très vives préoccupations concernant la réforme hospitalière en cours impactant la prise en charge des malades, citant également «l'enfer des urgences des hôpitaux où il n'y a pas de dignité humaine» comme le sujet de «l'engagement vis-à-vis du Fonds mondial, de la Recherche». «Sur le sujet du VIH/sida, on est tous ensemble, médecins, chercheurs, personnel soignant et associations de malades, et on reste ensemble. Je sais qu'Act Up ne baissera pas les bras et moi non plus quand il s'agit d'interpeller les politiques : en période de crise économique, il faut savoir faire des choix et la santé n'a pas de prix» a conclu la chercheuse.

Ces deux ouvrages peuvent être :
- téléchargés gratuitement sur le site de l'association
- commandés à moindre coûts pour les personnes vivant avec le VIH auprès de l'association (Contact)
- achetés en librairie grâce au partenariat entre l'association et les éditions La Découverte aux prix de, respectivement, 13 et 10 euros.

Philippe Pignarre, éditeur chez La Découverte a annoncé que la collection rencontrait un véritable succès auprès des libraires et que des traductions allaient être réalisées afin de distribuer «Sida, des bases pour comprendre» à l'international. Ces deux guides sont disponibles en librairie dès aujourd'hui.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 31600
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Le droit d'Aimer des jeunes homosexuels , Au Coeur de l'Actu   Sam 1 Mai - 14:00

Le droit d'Aimer des jeunes homosexuels , Au Coeur de l'Actu

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Via les témoignages de six personnes, ce nouveau web-magazine d'information et de société s'est penché pour son premier numéro sur le sujet du droit d'aimer des jeunes homosexuels...

Partager :
|Plus
Rémy Rodrigues, journaliste et fondateur d'un nouveau web-magazine, Au Coeur de l'Actu a recueilli 6 témoignages sur le sujet du droit d'aimer des jeunes homosexuels.

"LE DROIT D'AIMER"

Doit-on parler de l'amour entre 2 personnes de même sexe dès petit ? Il y'a quelques semaines, un film d'animation destiné à être diffuser en école primaire faisait polémique. Certains diront que l'éducation et la tolérance ce fait à la maison avec les parents et non pas à l'école. Mais ne serrait t'il pas judicieux d'évoquer le sujet de la même manière que le racisme à partir de l'école primaire ? Quel est la vie au quotidien d'un homosexuel en 2010 ?
Pour un grand nombre de personnes, l'homosexualité est loin d'être évoquer suffisamment dans les établissements scolaires, ce qui poserait plusieurs répercutions.

FAIRE TOMBER LES CLICHES ENCORE TROP PRESENT AUJOURD'HUI

"Au Coeur de l'Actu" a recueilli les témoignages de six personnes qui peuvent avoir pour seul différence le regard, le rejet, le mal être de soit et les injures des autres. Pour complémenter cette enquête de ce premier numéro, l'association "Contact Rhône" qui a pour rôle d'éviter la rupture d'un lien familiale entre parents et enfants homosexuelles se livre également pour faire tomber les clichés encore trop présent aujourd'hui.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Diffusé chaque mois sur internet, "Au Coeur de l'Actu" est un web-magazine d'information et de société indépendant. Il a pour vocation de traiter des sujets dont on parle seulement à certaines occasions mais qui sont pourtant toujours d'actualité. Cette émission de proximité, laisse une grande place à la liberté d'expression afin d'être au plus près des intervenants et de mieux comprendre les reportages.
Au sommaire de chaque numéro, une enquête d'une trentaine de minutes, un reportage sur une association, une rencontre avec une personne (entreprise), un entretien avec une personne qui souhaite témoigner sur un sujet qui lui tient à coeur face au journaliste.
EN QUOI EST-IL DIFFÉRENT DES AUTRES ?
Il est différent dans le fond et sur la forme. Tout d'abord, les lancements sont fait en extérieur et non en plateau. De plus, il s'agit d'un web-magazine d'information mais son déroulement se rapproche d'un journal télévisé moderne et frais. À chaque numéro, "Au Coeur de l'Actu" se rend dans des villes différentes afin de faire découvrir les magnifiques paysages et endroits de notre pays, qu'elles soient connues ou non. L'objectif est avant tout d'être au plus proche des personnes pour mieux comprendre notre société et voir comment nous pourrions l'améliorer.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 31600
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Décès de Jean Le Bitoux, figure militante homosexuelle   Sam 1 Mai - 13:57

Décès de Jean Le Bitoux, figure militante homosexuelle

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le fondateur de Gai Pied et militant homosexuel et de la lutte contre le sida est mort à l'âge de 62 ans...

Figure militante historique, Jean Le Bitoux est décédé dans la nuit de mardi à mercredi après plusieurs semaines d'hospitalisation a révélé le site Yagg.

GRAND MILITANT HOMOSEXUEL

Journaliste de profession, Jean Le Bitoux était le créateur en 1979 du magazine Gai Pied qui aura marqué le militantisme homosexuel. A l'occasion des Universités d'été homosexuelles (UEH) de 2002, il avait retracé la création du journal, son évolution et finalement pourquoi il avait claqué la porte du magazine, récit qui se confond furieusement avec le mouvement LGBT et l'évolution du militantisme au cours des années 80.

Il déclarait alors que son «émotion est toujours là car autant les premières années de Gai Pied ont comblé toute une génération avec ce courage de se lancer dans l'écriture et d'autres d'oser l'acheter en kiosque, autant nous restons tristes de cette fin de Gai Pied».

Le décès de Jean Le Bitoux rend en tout cas tristes ceux qui l'ont connu, ceux aussi qui savent que le militantisme était plus encore à l'époque qu'aujourd'hui une forme de courage individuel et d'engagement politique.

Ainsi Hussein Bourgi, président du Collectif contre l'Homophobie, et président du Mémorial de la Déportation Homosexuelle (MDH) fondé par Jean Le Bitoux salue dans un communiqué cette «figure historique du mouvement LGBT français», cette image de «père spirituel» : «Avec nous, il était à la fois exigeant, perfectionniste, intransigeant, provocateur, drôle, affectueux et tendre ; c'est ce qui le rendait si attachant !».

Jean Le Bitoux, séropositif lui-même, a été également rédacteur en chef du Journal du sida, au début des années 90. Mais l'un de ses principaux combats aura été celui de la reconnaissance de la déportation homosexuelle.

RECONNAISSANCE DE LA DEPORTATION HOMOSEXUELLE, L'UN DE SES DERNIERS COMBATS

Fondateur du Mémorial de la Déportation Homosexuelle (MDH), Jean Le Bitoux, il avait en 1994 coécrit le livre de Pierre Seel (Moi, Pierre Seel, déporté homosexuel, aux éditions Calmann-Lévy et signé en 2002 un essai sur le sujet, Les Oubliés de la mémoire, chez Hachette.

«Son décès à quelques jours de la Journée Nationale du Souvenir de la Déportation décuple notre tristesse et accroît le choc que nous ressentons» souligne également Hussein Bourgi narrant le fait que Jean Le Bitoux tenait particulièrement à assister à ces commémorations et que «l'an dernier encore, malgré une santé fragile, il avait tenu à participer à la cérémonie parisienne».

[MISE A JOUR 23/04/2010] Bertrand Delanoë a écrit au compagnon de Jean Le Bitoux, rendant hommage à «une grande figure du courage militant» et faisant part de «(sa) solidarité et de (sa) profonde sympathie». Pour le Maire de Paris, Jean Le Bitoux «fut l'un de ces pionniers, qui surent affronter tant de difficultés, d'obstacles et d'hostilité». Christophe Girard, l'adjoint à la Culture de BErtrand Delanoë «salue avec émotion et tristesse la disparition de Jean le Bitoux, grand militant discret mais efficace, pudique et pugnace» rappellant l'engagement militant contre le vih du fondateur de GayPied décédé : «Je n'oublie pas non plus, lorsque j'étais secrétaire général d'Arcat Sida, son travail comme rédacteur en chef du Journal du Sida et la profondeur de sa réflexion».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 31600
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Manifestation devant la nonciature de Paris ce samedi 24 avril   Sam 1 Mai - 13:55

Manifestation devant la nonciature de Paris ce samedi 24 avril

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après l'amalgame pédophilie-homosexualité fait par le cardinal Bertone, l'Inter-LGBT s'associe à l'initiative de son homologue italien et de l'IGLA pour protester contre le Vatican...

Partager :
|Plus
Le 13 avril, le Secrétaire d'État du Vatican, le cardinal Tarcisio Bertone, affirmait qu'il existait un lien entre l'homosexualité et la pédophilie (article). «De nombreux psychiatres et psychologues ont démontré qu'il n'existe pas de relation entre le célibat et la pédophilie, mais beaucoup d'autres - et on me l'a dit récemment - ont démontré qu'il existait un lien entre l'homosexualité et la pédophilie. La vérité est celle-ci et le problème, c'est cela» déclarait alors le bras droit du Pape.

«LE VATICAN TENTE DE DETOURNER L'ATTENTION DU PUBLIC EN BLAMANT LES PERSONNES LGBT»

Cette déclaration avait entrainé de nombreuses condamnations par les associations LGBT, comme fait notable, par le gouvernement français, via le porte-parole du ministère des Affaires étrangères le 14 avril dernier qui qualifiait d'«amalgame inacceptale» les propos tenus. «La France rappelle son engagement résolu dans la lutte contre les discriminations et les préjugés liés à l'orientation sexuelle et l'identité de genre» poursuivait le quai d'Orsay.

L'Inter-LGBT rappelle aujourd'hui que «Le Vatican tente de détourner l'attention du public en blâmant les personnes LGBT». Revenant sur la déclaration postérieure du père Federico Lombardi, porte parole du Vatican, l'Inter-LGBT estime qu'il s'agit d'une «déclaration en demi-teinte (qui) n'a pas répondu aux attentes de l'ensemble des associations».

MANIFESTATION DU 24 AVRIL CONTRE LA MALTRAITANCE DES ENFANTS ET POUR LE SOUTIEN DES VICTIMES

Aussi, les associations françaises ont décidé de rejoindre l'appel lancé par l'<>ILGA et le mouvement LGBT italien à tous les citoyens et aux associations du monde entier pour rejoindre la manifestation du 24 avril contre la maltraitance des enfants et pour le soutien des victimes.

L'Inter-LGBT s'associe à ce mouvement et renouvelle sa demande d'une condamnation publique des propos tenus et des excuses aux personnes atteintes par la déclaration du cardinal Bertone. Elle invite toutes les associations de lutte contre les discriminations et pour les droits humains, toutes les femmes et les hommes de toute religion, et les lesbiennes, les gays, les bi, et les trans à participer à un rassemblement devant l'ambassade du Vatican à Paris.

Le rassemblement se tiendra à partir de 15h devant l'ambassade du Saint Siège au 10 avenue du Président Wilson 75016 Paris.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 31600
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Lutte contre l'Homophobie dans les lycées   Sam 1 Mai - 13:52

Lutte contre l'Homophobie dans les lycées

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La campagne d'information dans les établissements a été lancée, les personnels enseignants également impliqués alors que des lycéens eux-mêmes se mobilisent...

Attendue depuis longtemps par les associations, la campagne d'information dans les lycées et de lutte contre l'Homophobie a été lancée par le ministère de l'Education nationale.

UN KIT DE PROMOTION DE LA LIGNE AZUR

Le ministère de l'Education nationale vient d'adresser à tous les proviseurs de lycées et à tous les principaux de collèges un kit de promotion de la Ligne Azur, service téléphonique destiné à écouter et soutenir les adolescents qui s'interrogent sur leur orientation sexuelle. Chaque kit de communication comprend deux affiches grand format et deux cents cartes mémo.

Luc Chatel a demandé aux chefs d'établissement de veiller personnellement à la bonne utilisation de ces supports qui viennent en appui des séquences de prévention des préjugés sexistes et homophobes précise le ministère dans un communiqué.

Pour l'institution, «La prévention de l'homophobie est, en effet, un véritable enjeu de santé publique, compte tenu du nombre préoccupant de tentatives de suicide chez les adolescents qui en sont victimes. Elle est aussi un sujet de société incontournable pour éduquer au respect de soi, des autres et du vivre ensemble».

L'affiche, neutre et sans représentation physique de ce que peuvent être un ado homosexuel alors même que cette classe d'âge a besoin de s'identifier au moins visuellement, représente une série de mots dédiés, l'ensemble symbolisant un point d'interrogation. Un slogan tout aussi neutre est ajouté : «Homo, bi, hétéro ? L'orientation sexuelle n'est pas toujours simple. Pour en parler tu peux contacter Ligne Azur».

Pour faciliter le travail des équipes éducatives, l'Éducation nationale a également tenu à mettre à leur disposition, sur le site du ministère, eduscol.education.fr, une brochure intitulée L'homophobie, savoir et réagir.

L'UMP a salué cette initiative via son porte-parole, Dominique Paillé. «Cette initiative gouvernementale est une réponse courageuse et concrète pour rompre avec une question trop souvent taboue, et pour vaincre le sentiment de mal-être voire d'exclusion éprouvé par un certain nombre de jeunes adolescents» peut-on lire dans un communiqué dédié.

LA FIDL EGALEMENT EN CAMPAGNE

Cette campagne ministérielle intervient alors qu'une initiative directement des lycéens est opérée sur le sujet et avec cette fois des visuels moins consensuels et qui permettront aux jeunes de s'identifier.

Cette initiative que nous évoquions récemment (article) est due au syndicat lycéen de la Fédération Indépendante et Démocratique Lycéenne (FIDL). Un site internet [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] est dédié à l'opération où l'on peut voir plusieurs visuels reprenant l'idée que «L'Homosexualité n'est pas un problème. C'est l'Homophobie qui en est un».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 31600
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Procès le 4 juin de quatre agresseurs présumés du parvis de Notre-Dame   Sam 1 Mai - 13:48

Procès le 4 juin de quatre agresseurs présumés du parvis de Notre-Dame

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ils auraient frappé des participants à un Kiss-in improvisé le 14 février dernier. Ils comparaitront le 4 juin prochain devant le tribunal correctionnel de Paris...

Des lesbiennes, des gays et des trans avaient été agresséEs verbalement et physiquement le 14 février 2010 sur le parvis de Notre-Dame par des extrémistes catholiques, en marge d'un kiss-in organisé pour la Saint-Valentin à Paris. Des plaintes avaient été déposées et quatre prévenus vont comparaitre devant le tribunal correctionnel le 4 juin prochain, à quelques dizaines de mètre du lieu de leurs méfaits présumés.

INJURES PUBLIQUES ENVERS UN PARTICULIER EN RAISON DE SON ORIENTATION SEXUELLE ET VIOLENCE AGGRAVEE

Initialement prévu le parvis de Notre-Dame, le Kiss-in officiel avait été déplacé par ses organisateurs Place Saint Michel suite à l'indication de menaces, mais quelqu'unEs s'était déplacéEs sur le parvis de la cathédrale pour montrer aussi bien que l'espace public est libre de voir s'exprimer l'amour homosexuel que de refuser, dans un espace républicain, les pressions d'extrémistes.

C'est sur ce parvis de la cathédrale que quelques dizaines d'extrémistes catholiques ont invectivé, insultés pour certains et violentés des participants à ce kiss-in improvisé, des victimes déposant plainte dans la foulée, quatre individus étant interpellés par la police (article). Via les vidéos diffusées de cet évènement on a pu distinctement entendre des participants extrémistes scander des «habemus papam» et autres propos violents : «Le sida au Karcher», «Cassez-vous, on est chez nous», «tarlouzes de merde», «Barrez-vous les pédales», «allez faire ça chez vous»...

«Les extrémistes ne supportaient pas que ces couples homosexuels... s'embrassent» rappelle SOS Homophobie dans un communiqué ce jour, précisant que «Les quatre prévenus comparaissent pour injures publiques envers un particulier en raison de son orientation sexuelle. L'un d'entre eux comparaît, en plus, pour violence aggravée. Il aurait agressé physiquement une des victimes, la jetant à terre et lui administrant plusieurs coups de pied et coups de poings».

CONTEXTE HOMOPHOBE AU SEIN DE L'EGLISE CATHOLIQUE

Interpellées à plusieurs reprises, les autorités religieuses auront mis du temps à condamner ces violences sans pour autant lever toute ambiguïté dans leurs propos.

Ainsi, le cardinal André Vingt-Trois avait condamné sur Radio Notre-Dame les actes perpétrés mais rappelait en même temps sa condamnation de ce qu'il nomme «la pratique homosexuelle».

Mais ce procès interviendra après les propos controversés récents du bras droit du Pape, le cardinal Bertone, qui avançait concernant les affaires de pédophilie au sein de l'Eglise le problème n'était pas le célibat des prêtres mais l'homosexualité (article). Ces propos avaient déclenché une avalanche de réactions avant que le Vatican ne produise des explications alambiquées sur cette déclaration (article).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 31600
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: La Fédération Française de Foot réagit à un cas présumé d'homophobie   Sam 1 Mai - 13:47

La Fédération Française de Foot réagit à un cas présumé d'homophobie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dans un courrier adressé au Paris Foot Gay, le président Escalettes indique qu'une enquête des instances disciplinaires est en cours...

A plusieurs reprises le Paris Foot Gay (PFG) s'était ému d'une inertie de la Fédération Française de Football (FFF) concernant un cas d'homophobie rapporté au sein de l'équipe du club du FC Chooz.

REPONSE DE LA FFF A UNE LETTRE OUVERTE DU PFG

Ainsi, dans une lettre ouverte adressée à Jean-Pierre Escalette au début du mois dernier, le Paris Foot Gay revenait sur les écrits volontaristes de la Fédération qui réagissait alors au refus par le Créteil Bébel de jouer contre leur équipe. «Ainsi, la FFF réaffirme sa détermination à lutter, chaque jour et sur tous les terrains, contre toutes les formes de discrimination et bien sûr contre l'homophobie» pouvait-on lire alors. Mais le Paris Foot Gay estimait dans sa lettre, que la Fédération Française faisait preuve d'un «silence assourdissant» concernant le cas qualifié d'homophobe dans le club de Chooz, dans les Ardennes.

La victime, Yoann Lemaire, ouvertement gay et qui a d'ailleurs publié un livre témoignage sur son histoire, aurait subit des actes délibérément homophobes d'un autre joueur sans que ce dernier ne soit sanctionné. Le Paris Foot Gay avait «alors demandé à plusieurs reprises au président du FC Chooz de prendre les mesures adéquates pour permettre à Yoann Lemaire de jouer au football dans un climat de respect dénué de toute haine homophobe» mais «À ce jour, non seulement aucune sanction n'a été prise» contre le joueur mis en cause, mais il fait toujours partie du club nous apprend le PFG alors que Yoann Lemaire a dû, quant à lui, quitter le club.

«UNE ENQUETE AUPRES DES INSTANCES CONCERNEES»

Aussi, dans un courrier daté du 14 avril 2010, le président de la FFF, Jean-Pierre Escalettes, a répondu au PFG indiquant que sa Fédération «ne saurait tolérer de tels actes dès lors qu'ils ont été prouvés».

Le président précise par ailleurs qu'«une enquête auprès des instances concernées par ce club était en cours afin de prendre les sanctions qui s'imposeraient» et «qu'il (nous) fera part des conclusions du rapport et des décisions qui seront alors prises».


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 31600
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Le Vatican se désolidarise mais n'infirme pas les propos tenus   Sam 1 Mai - 13:45

Le Vatican se désolidarise mais n'infirme pas les propos tenus

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le porte-parole du Saint-Siège se désolidarise du Cardinal Bertone mais n'infirme pas les propos tenus en renvoyant aux ''études des spécialistes et des recherches en cours sur le sujet''...

Une simple phrase qui sera loin de satisfaire tous ceux, homosexuels ou non, qui ont été légitimement scandalisés par l'amalgame fait par le second du Vatican qui a relié la pédophilie à l'homosexualité (article).

Alors ques les réactions indignées se succèdent (article), le Vatican, via son porte-parole, le père Federico Lombardi, vient de se désolidariser des propos tenus par le cardinal mais ne les a ni infirmé expréssément ni il n'a présenté d'excuses aux personnes qui se sont senties blessées par ces propos homophobes.

DES QUESTIONS QUI «RELEVENT NATURELLEMENT DES ETUDES DES SPECIALISTES ET DES RECHERCHES EN COURS SUR LE SUJET»

«Les autorités ecclésiastiques ne jugent pas de leur compétence de faire des affirmations générales de caractère spécifiquement psychologique ou médical, lesquelles relèvent naturellement des études des spécialistes et des recherches en cours sur le sujet» a affirmé le père Lombardi.

Cette phrase est la réponse a minima du Vatican sur ces propos nauséabonds. Pire, en renvoyant , sans précision sur le sujet, à savoir s'il évoque la pédophilie, l'homosexualité, ou les deux, le Vatican continue à entrenir cet amalgame et laisse même à penser que la question d'un lien homosexualité-pédophilie pourrait préter à débats et autres études dites scientifiques.

Gageons que cette pseudo clarification ne satisfera pas les associations LGBT, de toute façon échaudées par les assertions répétées du Vatican sur les questions sociétales.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 31600
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Les lycéens se mobilisent contre l'Homophobie   Sam 1 Mai - 13:43

Les lycéens se mobilisent contre l'Homophobie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La FIDL, organisation syndicale lycéenne, s'apprete à lancer sous l'impulsion de son nouveau jeune président une grande campagne de lutte contre l'Homophobie dans le secondaire...

Dès son élection en mars dernier à la tête du syndicat lycéen de la La Fédération Indépendante et Démocratique Lycéenne (FIDL), Toufike Mohamed, 18 ans, le nouveau président de l'organisation, avait prévenu qu'il ferait de la lutte contre l'Homophobie l'un des thèmes majeurs de son mandat.

Elève en 1ère ES au lycée Corot de Douai (Nord), Toufike Mohamed en prenant la tête de l'une des deux premières organisations lycéennes, indiquait que la FIDL allait «lancer certaines campagnes, notamment contre la violence et l'homophobie, dans les lycées, mais aussi en-dehors».

«La lutte contre l'homophobie et celle contre la violence seront les deux gros chantiers de mon mandat de deux ans» confiait-il à Yagg. Il s'agit d'«une bataille sur le fond et la durée. Elle doit porter ses fruits» estimait-il encore.

Aussi, «Dans quelques jours ça va commencer» prévient la fédération sur son site indiquant que la campagne qu'elle compte menée contre l'Homophobie démarera le 17 avril prochain sur le site internet [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qualifiant cet acte d'«événement national et historique. Personne auparavant ne l'avait fait mais la FIDL se lance pour vous !».

Sur le sujet, une campagne d'affichage menée par le ministère de l'enseignement supérieur se poursuit, les actions en lycée et collèges étant pour l'heure initiées par Luc Chatel (article).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 31600
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Avalanche de réactions suite à l'amalgame pédophilie/homosexualité du numéro 2 du Vatican   Mer 14 Avr - 12:08

Avalanche de réactions suite à l'amalgame pédophilie/homosexualité du numéro 2 du Vatican

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les propos homophobes du cardinal Bertone, bras droit de Benoît XVI, scandalisent au-delà du cercle des associations LGBT.

Nous évoquions les propos tenus par le secrétaire d'Etat du Vatican en voyage au Chili qui déclarait ce lundi 12 avril qu'il y avait «un lien entre l'homosexualité et la pédophilie» et qu'il n'y avait pas lieu de débattre de la question du célibat des prêtres alors que les scandales pédophiles se succèdent dans l'Eglise (article). «De nombreux psychiatres et psychologues ont démontré qu'il n'existe pas de relation entre le célibat et la pédophilie, mais beaucoup d'autres - et on me l'a dit récemment - ont démontré qu'il existait un lien entre l'homosexualité et la pédophilie. La vérité est celle-ci et le problème, c'est cela» a ainsi affirmé le cardinal Bertone.

LES ASSOCIATIONS LGBT SCANDALISEES

Les réactions n'auront pas tardé et c'est une avalanche de critiques. Pour l'Inter-LGBT, il s'agit d'un «amalgame honteux». «Les autorités religieuses catholiques vivent une grande crise, mais pour autant en faire porter la responsabilité aux « homosexuels » et à l'homosexualité est une atteinte à la dignité des personnes» estime l'inter-associative pour qui ce «dérapage de plus (nous) montre finalement qu'il existe une vraie rupture entre les autorités religieuses catholiques et le reste de la société».

David et Jonathan, mouvement homosexuel chrétien, se dit tout autant «révulsé» par les propos du cardinal qui «n'avance jamais les preuves de ses allégations». La position du Vatican est soulignée par le mouvement qui rappelle par ailleurs l'instruction approuvée par le pape qui, depuis novembre 2005, interdit l'ordination d'homosexuels pour «parer tout risque» de pédophilie dans le clergé. «La hiérarchie catholique passe maintenant à l'offensive et veut faire diversion en allumant des contre-feux» estime encore l'association d'homos chrétiens estimant que les responsables religieux «ne font qu'ajouter la honte de l'homophobie à l'infamie de la pédophilie».

La Fédération LGBT interpelle quant à elle le cardinal Vingt-Trois ainsi que le nonce apostolique à Paris. «Nous leur demandons solennellement de transmettre au Vatican notre colère suite à ces propos afin d'obtenir le retrait de ces allégations mensongères par l'intéressé et des excuses au plus haut sommet de l'Église catholique pour avoir établi un amalgame indigne et avoir exposé délibérément les personnes homosexuelles à la haine» peut-on lire dans le communiqué de la fédération.

Le Collectif Contre l'Homophobie condamne tout autant les propos du cardinal Bertone et interpelle également les dignitaires religieux français. Hussein Bourgi, son président s'interroge : «la hiérarchie de l'Eglise catholique serait-elle déconnectée des réalités quotidiennes vécues par sa base ? la hiérarchie de l'Eglise catholique renouerait-elle avec ses vieux démons, qui l'ont conduite à ostraciser, à excommunier et à persécuter les homosexuels pendant des siècles et des siècles ?».

Les socialistes LGBT d'HES se placent sur le terrain politique quant à eux et rappellent que le Vatican s'oppose avec constance aux droits des personnes LGBT et de leurs familles. En 2003, le Vatican a publié des «considérations à propos des projets de reconnaissance juridique des unions entre personnes homosexuelles», rédigées par Joseph Ratzinger, dans lesquelles on pouvait lire que «tous les fidèles sont tenus à s'opposer à la reconnaissance juridique des unions homosexuelles». En 2008, le Vatican s'est opposé à la déclaration relative aux droits de l'Homme, à l'orientation sexuelle et à l'identité de genre, adoptée par 66 membres de l'Assemblée générale des Nations unies.

Emmanuel Blanc, le Président de GayLib, mouvement LGBT associé à l'UMP, a pris la plume et blogué sa lettre au cardinal dénonçant le fait de trouver «comme au bon vieux temps de l'Inquisition, un bouc émissaire à qui faire porter le chapeau de vos propres errements».

Dans la même ligne, l'Association des parents et futurs parents gays et lesbiens (APGL) juge «consternant qu'en 2010, l'Eglise catholique revienne à ses positions les plus obscurantistes et véhicule autant de clichés et de haine homophobe». A forciori, l'association estime que «ces propos sont d'autant moins acceptables qu'ils sont destinés à détourner l'attention sur le scandale des prêtes pédophiles et sur les débats internes liés à cette affaire qui agitent l'Eglise».

Le CGL Paris quant à lui rappelle que ces propos sont intervenus alors que le thème de l'IDAHO, journée mondiale de lutte contre l'homophobie du 17 mai, est cette année : «Religions et homosexualité». Christine Le Doaré, présidente du Centre, rappelle encore si besoin que «l'homosexualité est une orientation sexuelle, la pédophilie est une pathologie criminelle, elles n'ont rien de commun».

Le Comité IDAHO justement condamne cet exemple d'homophobie «la plus crasse» alors que«Les affaires de pédophilie se multiplient. Secouée par une vague sans précédent, le Vatican réagit en s'enlisant un peu plus dans l'ignominie» par cet amalgame et ce leurre.

SOS homophobie se déclare «outrée», alors que l'homosexualité n'est plus un délit depuis 1982 en France et ne figure plus dans la liste des maladies mentales de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) depuis 1995, «de constater que l'on assimile aujourd'hui encore les homosexuels à des criminels, et que l'on en appelle à des scientifiques pour légitimer de tels propos».

REACTIONS POLITIQUES A MINIMA

Pour l'heure, les réactions politiques sont a minima. Nous n'avons entendus aucun membre de l'exécutif s'exprimer sur le sujet et seul le Parti Socilaiste a publié un communiqué rédigé par Najat Vallaud-Belkacem, Secrétaire nationale aux Questions de société. «Cette stigmatisation des personnes homosexuelles est une expression de plus de l'intolérance, des injustices, des discriminations et des violences que subissent encore régulièrement ces derniers, en raison de leur orientation sexuelle» estime-t-elle alors que «Non, l'homosexualité n'est pas une pathologie qu'il faudrait soigner, ni une infraction qu'il faudrait prévenir ou punir».

A noter que la gayfriendly Martine Billard, députée de Paris et porte-parole du Parti de gauche, a également dénoncé ces propos du cardinal Bertone estimant que «L'amalgame est d'autant plus inadmissible de la part du représentant d'un État. Nous attendons avec impatience la condamnation de ces propos ainsi que la destitution de l'auteur de son poste de secrétaire d'État du Vatican».


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Calypso Poets
Charites
Charites
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 25407
Points : 31600
Date de naissance : 07/01/1970
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Le Vatican relie la pédophilie à l'homosexualité   Mer 14 Avr - 12:05

Le Vatican relie la pédophilie à l'homosexualité

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le bras droit du Pape, le cardinal Bertone, lui-même mis en cause pour avoir freiné la révélation d'un scandale pédophile, a avancé que le problème n'était pas le célibat des prêtres mais l'homosexualité.

Le moment était venu de lancer les leurres et d'allumer des contre-feux. En l'espèce, le Vatican, empêtré dans la révélation de cas de prêtres pédophiles comme d'interventions d'ecclésiastes pour étouffer ces affaires pointe du doigt non pas le célibat comme élément désordonnant la sexualité des prêtres mis en cause mais l'homosexualité en tant que tel sic

«IL Y A UNE RELATION ENTRE HOMOSEXUALITÉ ET PÉDOPHILIE»
Ainsi, le cardinal Tarcisio Bertone, numéro deux du Vatican, a avancé lors d'un déplacement au Chili ce lundi 12 avril que la succession de scandales de pédophilie était liée à l'homosexualité et non au célibat des prêtres.

«De nombreux psychiatres et psychologues ont démontré qu'il n'existe pas de relation entre le célibat et la pédophilie, mais beaucoup d'autres - et on me l'a dit récemment - ont démontré qu'il existait un lien entre l'homosexualité et la pédophilie. La vérité est celle-ci et le problème, c'est cela» a ainsi martelé le secrétaire d'Etat du Vatican.

Ce n'est pas la première fois que le Vatican stigmatise l'homosexualité pour répondre aux scandales liés à la pédophilie dans l'Eglise. Ainsi, après la succession de révélations de cas de pédophilie aux Etats-Unis, la réaction du Vatican avait été de lancer une chasse aux sorcières dans les séminaires nord-américains pour exclure les séminaristes jugés enclains à l'homosexualité (article).

Aussi, des extrémistes catholiques commencent à reprendre cet amalgame entre pédophilie et homosexualité et la France n'échappe pas à cette tendance. E-deo, le blog extrémiste catholique fait sien cette déclaration du cardinal Bertone et avance même que «Les adolescents (qui) ont toujours fasciné les homosexuels comme en témoignent les couvertures de Têtu ou les visuels censés aguicher le visiteur sur les sites "gays"» sic

LE CARDINAL BERTONE ACCUSÉ D'AVOIR VOULU ETOUFFER DES AFFAIRES DE PÉDOPHILIE
Selon des documents rendus publics au début du mois par l'hebdomadaire allemand Die Zeit, le cardinal Bertone, plus encore que Benoît XVI mis en cause dans des documents publiés par le New York Times, aurait été à la manoeuvre pour freiner la révélation des abus commis par le Père Lawrence Murphy accusé d'avoir abusé de 200 enfants sourds.

Aussi, la réponse sur le fond du Vatican est que la doctrine de l'Eglise n'est pas à remettre en cause et que, si scandales pédophiles il y a, il s'agit davantage encore de scandales homosexuels. Sur la forme, le Vatican vient de publier, en première page de son site, un dossier intitulé «ABUS SUR MINEURS, LA RÉPONSE DE L'ÉGLISE» où sont condensées déclarations de principe et procédures à suivre par les diocèses en cas d'abus sexuels.

Après avoir été le bras droit du cardinal Ratzinger quand celui-ci était préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi, le cardinal Bertone est devenu le bras droit de Benoît XVI. Il dirige la diplomatie du Saint-Siège et suit directement le pape dans la hiérarchie du Vatican.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.[Gandhi]

Cliquez sur la bannière pour accéder au forum:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://thesecret-l-world.forumactif.com
Dezert
Amazone
Amazone
avatar

Féminin Sagittaire Tigre
Messages : 316
Points : 3070
Date de naissance : 23/11/1986
Date d'inscription : 14/03/2010
Age : 30
Localisation : Haute Normandie

MessageSujet: Breaking news chap II-La justice autorise un couple homo à adopter   Mar 13 Avr - 7:57

La justice autorise un couple homo à adopter

Un coup de tonnerre vient de se produire dans notre paysage juridique pour tous les couples homosexuels désirant adopter un enfant.

Le tribunal administratif de Besançon a ordonné au conseil général du Jura, mardi 10 novembre, de délivrer “dans un délai de quinze jours” un agrément d’adoption à Emmanuelle B., une enseignante homosexuelle, après plus de dix ans de lutte. Dans un communiqué, Jean Raquin, le président (divers droite) du conseil général, précise qu’il “respecte l’Etat de droit et appliquera donc le jugement du tribunal administratif”.

Après un premier refus en Novembre 1998, l’enseignante avait fait condamner la France pour discrimination devant la cour européenne des droits de l’homme. La cour avait par ailleurs été surprise de constater que le refus d’agrément ne prenait pas en compte les “capacités éducatives et affectives” de la demanderesse, et préférait évoquer “l’absence de référent paternel”. Le refus est donc bien fondé sur une préférence sexuelle et par conséquent est discriminatoire.

Réactions

Le ministre de l’éducation nationale et porte-parole du gouvernement, Luc Chatel, a pour sa part rappelé que “le gouvernement avait eu l’occasion de dire à plusieurs reprises - le président de la République lui-même s’est exprimé sur le sujet - que nous n’étions pas favorables à l’adoption d’enfants par les couples homosexuels.” “Une décision de justice a été rendue, eh bien nous devons en prendre acte et je crois qu’elle doit alimenter notre réflexion sur ce sujet, réflexion qui d’ailleurs est permanente,” a-t-il ajouté lors du compte rendu du conseil des ministres.

Le porte-parole de l’Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans, Inter-LGBT, Philippe Castel, a aussi salué la décision du tribunal. “Il était temps, une autre décision aurait couvert le conseil général de ridicule”. “La notion de couple a été entendue par le tribunal administratif”, a-t-il expliqué au Monde.fr. “Si un couple homosexuel offre des garanties pour l’accueil d’un enfant, je crois qu’il est temps pour le gouvernement ou les parlementaires d’autoriser par la loi le couple homosexuel à adopter”, poursuit-il.

L’association SOS homophobie s’est aussi réjouie “de cette victoire contre l’homophobie”. Elle “espère qu’il s’agit bien là pour Emmanuelle B. du dernier obstacle sur la voie de l’adoption” “La décision de la Cour européenne s’impose à tous les départements français, qui ne peuvent prétexter de l’homosexualité d’un(e) célibataire pour refuser un agrément d’adoption”, rappelle SOS Homophobie, qui juge qu’”il est temps que le gouvernement français le rappelle aux conseils généraux”. L’association souligne “qu’une politique cohérente de lutte contre l’homophobie passe par l’égalité des droits entre homosexuel(le)s et hétérosexuel(le)s, en particulier en matière de couple et de parentalité”, conclut l’association.

Le président du Nouveau Centre et ministre de la défense, Hervé Morin, fait entendre sa différence. Il se dit “favorable” à l’adoption d’enfants par des couples homosexuels. “Si nous existons, ça n’est pas forcément pour penser exactement la même chose que l’UMP”, dit M. Morin. “L’amour d’un couple, c’est beaucoup mieux que les services de la Ddass”, a fait valoir M. Morin, qui “compte engager une réflexion au titre du Nouveau Centre”. “Ce qui compte, d’abord et avant tout, c’est l’amour que peut avoir un enfant, quelle que soit la configuration du couple”, a-t-il insisté.

Et l’avocate d’Emmanuelle de conclure : “Il s’agit là d’une belle victoire contre l’homophobie, alors que les propos et les comportements homophobes demeurent vivaces dans notre société”

Il convient néanmoins d’être vigilant dans cette décision de justice. Il s’agit premièrement d’un cas d’espèce isolé même s’il est particulièrement positif et deuxièmement, c’est un tribunal administratif et non une Cour Suprême, le Conseil d’Etat ou la Cour de Cassation, qui a rendu cette décision. Rappelons que ces derniers ont toujours eu une position anti-adoption pour les couples homosexuels. Mais cette décision qui elle-même se base sur une décision de la Cour Européenne des Droits de l’Homme est salutaire et pourrait faire des petits auprès de tous les tribunaux de France.

Cette décision doit être confirmée mais c’est déjà une lueur d’espoir… A suivre.

(sources info compilées : Le Monde - AFp - Citegay - gaynormandie)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/watch?v=6TO_PiO8JVs
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Breaking news chap II-La justice autorise un couple homo à adopter   

Revenir en haut Aller en bas
 
Breaking news chap II-La justice autorise un couple homo à adopter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Breaking News!!! Nouvelle collection de Puppy surprise 2014
» Breaking News: Un coup d’état manqué contre Joseph Kabila?
» Naval news in the world
» La Justice et l'Injustice
» Justice à l'américaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE SECRET L WORLD :: Histoire Lez Girls :: Lesbian Breaking News :: Lesbien/Gay breaking news world-
Sauter vers: